Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
Art contemporain

Romuald Hazoumè

Du 6 mai au 11 novembre 2020
Dans la cour du château et dans les salles du musée

Dans le cadre de Expression(s) décoloniale(s) #2

 

L’invitation a été faite à un artiste contemporain majeur de la scène artistique africaine, Romuald Hazoumè, de mettre en place un parcours ponctué par ses œuvres dans la cour du château et dans plusieurs salles du musée.

Une vingtaine de pièces, dont certaines réalisées spécialement pour le musée d’histoire, viennent côtoyer les objets de collection.

 

Romuald Hazoumè est né en 1962 à Porto-Novo, au Bénin. D’origine yoruba, il est profondément marqué par le vaudou et grandit dans une famille catholique. Par sa double appartenance culturelle, Romuald Hazoumè fait l'épreuve d'une situation conflictuelle qui transparaît dans la création de son œuvre, syncrétique. Au milieu des années 1980, il réalise ses premières sculptures à partir de bidons en plastique qui, après une intervention minimale, expriment subtilement sa vision critique des figures et des systèmes politiques africains.

Hazoumè assemble des matériaux, rebuts et objets désuets, qu'il utilise tels quels ou qu'il forme ou déforme, pour représenter sa vision de la société, d’événements ou de problèmes planétaires. L’artiste réinvestit l'Histoire, tout en conservant un lien immédiat avec l'actualité. Ses recherches se traduisent dans des œuvres monumentales et percutantes, désignant son engagement contre toutes formes d'esclavage, de corruption, de trafic qu'il dresse comme les ultimes témoignages des dérives actuelles.

La question des migrations et de leurs conséquences, qui interroge aussi bien le monde occidental que le monde africain et qui pose la question de l'inégalité des échanges, est devenue centrale dans ses dernières œuvres.

ET AUSSI...
Retour à l'agenda et à la liste des événements présents