Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Le musée à l'international

Jamais le musée d’histoire de Nantes n’a connu une année aussi « internationale » que 2018 !

Le 170e anniversaire de l’abolition de l’esclavage en France sera l’occasion de valoriser, à l’étranger, le travail d’histoire et de mémoire sur la traite atlantique entrepris à Nantes depuis le milieu des années 1980.

 

Ainsi, le musée de l’Or de Bogota, en Colombie, s’apprête à ouvrir une importante exposition (visible du 25 octobre 2018 au 9 avril 2019) qui cherchera à comprendre le fonctionnement de la traite des Noirs avec comme exemple l’activité d’un navire nantais emblématique : La Marie-Séraphique. L’exposition s’appuie essentiellement sur des objets du musée de Nantes et s’inscrit dans une programmation qui abordera également l’histoire et la mémoire de l’esclavage en Colombie.

 

Le musée d’Histoire de Berlin, en Allemagne, présentera une section complète consacrée à Nantes et à la traite négrière atlantique au 18e siècle à partir des collections nantaises dans le cadre de sa grande exposition L’Europe et la mer (du 13 juin 2018 au 6 janvier 2019).

 

Enfin, le musée d’Art et d’Histoire de Neuchâtel, en Suisse, accueillera des collections relatives à l’industrie textile nantaise et à la traite atlantique, dans le cadre de l’exposition consacrée aux « indiennes neuchâteloises », prévue pour l’automne (du 7 octobre 2018 au 20 mai 2019).

Transport des oeuvres à l'étranger - Droits réservés