Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
Événement passé - Université d'été

De quoi l’esclavage est-il le nom ?

25, 27 et 28 juin 2018

En partenariat avec l’université de Nantes, l’Institut d’études avancées et la Casa Velázquez

 

À bien des égards, le terme esclavage apparaît aujourd’hui comme le moins approprié pour qualifier des situations, des pratiques et des représentations qui traversent les siècles, s’inscrivent dans la densité des terrains, des espaces et des tissus sociaux. Dans quelle mesure une lecture de l’esclavage à l’échelle globale, mais caractérisée par le refus du récit de la modernité occidentale, et une relecture des sources coloniales et orales peuvent-elles offrir de nouvelles possibilités pour écrire une autre histoire, qui serait soucieuse de la singularité des expériences et des contextes ?

Cette manifestation est l’occasion pour des spécialistes des mondes africains, américains et européens  de réfléchir à la construction des catégories, des identités et au passé colonial de la ville de Nantes.

 

Lundi 25 juin à 17h30 : soirée inaugurale ouverte à tous

  • Catherine COQUERY-VIDROVITCH « Les routes de l’esclavage »
  • Ibrahima THIOUB « Identités chromatiques en Afrique : histoires, héritages et actualité »

Mercredi 27 juin à partir 17h : conférences à destination du public, modérées par Pierre Musso

  • Parfait AKANA « La couleur des savoirs. Mémoire, violences et résistances épistémiques en Afrique. »
  • Marie-Pierre BALLARIN et Samuel NYANCHOGA  « Héritage de l’esclavage, marginalisation et conflit sur la Côte kényane »
  • Myriam COTTIAS « 2018 : 170e commémoration de l’esclavage. Un bilan »
  • Felwine SARR  « L’Écriture des humanités à partir de l’Afrique »


Jeudi 28 juin à partir de 17h : conférences à destination du public, modérées par Yaovi AKAKPO

  • António DE ALMEIDA MENDES  « Esclavage et couleurs en Europe. Lectures de longue durée »
  • Céline LABRUNE-BADIANE « Retour au pays des ancêtres : Antillais et Guyanais au Sénégal (années 1960) »
  • Abderrahmane N’GAIDÉ « Saint-Louis et ses environs comme espaces de “dilution” identitaire. Histoire partielle des Harratins du Sénégal (XIXe-XXIe siècle) »
  • Vijaya TEELOCK  « Traites, esclavage et transition vers l’engagisme : perspectives nouvelles sur les Mascareignes et le sud-ouest de l’Océan Indien »
  • Salah TRABELSI « Être esclave dans les sociétés arabo-musulmanes. Perspectives de longue durée »

Atelier entre doctorants

Conférences du 26 juin 2018

Retour à la liste des événements passés