Aller au contenu
Château des ducs de Bretagne | Musée d’histoire de Nantes | Accueil du site
MENU
FERMER
fr
Rechercher

Recherche



fermer

Exposition

Expression(s) décoloniale(s) #3

Du 6 mai au 12 novembre 2023
Horaires
& accès
Tarifs

Tout récit historique est une construction, l’expression d’un point de vue, sur soi et sur les autres. Les musées d’histoire n’échappent pas à cette règle. Présenter des objets de collection revient à présenter la perception que ceux qui ont acquis ces pièces ont eue d’eux-mêmes et des autres, au fil du temps.

À l’heure de repenser à l’échelle mondiale l’histoire des Hommes comme une histoire connectée, il est indispensable de constater que de nombreux objets et documents, présentés aujourd’hui dans nos musées, portent intrinsèquement une vision coloniale.

Pour tenter de décrypter le regard posé sur ces pièces au moment de leur acquisition, de les mettre à distance, de les interroger pour prendre la mesure de ce qu’elles nous imposent, aussi bien en termes de connaissances qu’en termes d’imaginaires, le musée d’histoire de Nantes, dans le cadre de la troisième édition de la manifestation Expression(s) décoloniale(s), renouvelle une invitation exceptionnelle à un historien et à un artiste issus du continent africain, afin qu’ils puissent dialoguer avec ses collections.

L’historien François Wassouni, spécialiste de l’histoire de la violence, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Maroua, au Cameroun, proposera une dizaine de nouveaux cartels consacrés à des objets emblématiques de l’histoire coloniale nantaise et française, en résonance avec ses sujets de recherches et son approche des questions mémorielles.

De son côté, l’artiste camerounais internationalement connu Barthélémy Toguo s’emparera des espaces, son œuvre témoignant d’un engagement sans faille à interpeller les grands sujets de notre époque, tout en établissant une relation fulgurante entre passé et présent. Les thématiques des déséquilibres fondamentaux du monde dans lequel nous vivons, de ceux, structurels, des échanges qui le caractérisent, de l’inégalité des chances et des discriminations multiples qui en sont les conséquences, inscrivent plusieurs de ses œuvres dans une dimension éminemment actuelle et politique. Les enjeux mémoriels jalonnent également ses productions sans pour autant l’empêcher de célébrer le jaillissement d’une puissance de vie fondamentale et fondatrice, aussi vigoureuse qu’inattendue. Prolifique et généreux, l’artiste présentera une dizaine d’œuvres, dont plusieurs installations magistrales et une œuvre spécialement conçue, à son initiative, dans le parcours permanent du Musée d’histoire de Nantes, inscrivant cette nouvelle édition dans un impératif, celui d’agir.

La manifestation sera accompagnée d’une publication aux Editions du Château des ducs de Bretagne, sous la plume d’Androula Michael, historienne de l’art contemporain, directrice du Centre de recherches en art et esthétiques (CRAE UR 4291) de l’Université de Picardie Jules Verne et commissaire d’expositions indépendante.

Commissariat de la manifestation : Krystel Gualdé (directrice scientifique du musée d’histoire de Nantes)