Château des ducs de Bretagne | Musée d’histoire de Nantes | Accueil du site
MENU
FERMER
fr
Rechercher

Recherche



fermer

L'Habitation Dion en Haïti

Le musée d’histoire de Nantes soutient régulièrement des associations et des actions citoyennes. À l’occasion de la manifestation Expression(s) décoloniale(s) #2, il souhaite apporter son soutien au projet en Haïti de l’association nantaise Les Anneaux de la Mémoire dont l’action, pour la transmission de l’histoire de la traite atlantique et la valorisation des patrimoines, se déploie au niveau national et international en collaboration avec des pays d’Afrique et des Caraïbes.

L’Habitation Dion en Haïti : un projet de reforestation, de développement durable local et valorisation du patrimoine.

L’association nantaise Les Anneaux de la Mémoire finance en Haïti, sous l’égide de sa structure partenaire, l’Association Touristique d’Haïti, un projet de plantation de caféiers, de reforestation et la construction de citernes de récupération des eaux.

Un projet de développement durable sur un site d’exception

Ces actions sont complémentaires d’un vaste projet de développement socio-économique autour de l’Habitation caféière Dion. Il est mené par les structures haïtiennes l’Association Touristique d’Haïti et l’Institut de Sauvegarde du Patrimoine National et valorise la richesse du patrimoine local. L’Habitation Dion est une ancienne caféière coloniale, redécouverte en 2010 dans les hauteurs du Parc National de la Chaine des Matheux, près de la capitale Port-au-Prince. Elle est au coeur d’un important projet agricole visant une amélioration durable des conditions de vie des populations locales. Les ruines de cette habitation, très bien conservées, en font un site patrimonial d’exception, témoin d’une histoire mondiale directement liée à Nantes, d’où partaient les navires de traite à destination d’Haïti, au 18e siècle.

Des actions concrètes pour la sauvegarde de l’environnement et le développement local

Dès 2012, un grand chantier de réhabilitation et de préservation de l’habitation est mis en place. Il est associé à un projet de reboisement des alentours et de développement d’une culture du café durable et respectueuse de l’environnement. L’association Les Anneaux de la Mémoire intervient également pour la restauration de deux nouvelles citernes de récupération des eaux de l’habitation, destinées aux populations locales, vivant sans eau courante, et à l’irrigation des cultures. En 2020, l’association a financé l’achat de 5 000 plants de café et le suivi de la plantation par un agronome spécialisé. En 2021, la plantation et le suivi des caféiers vont se poursuivre et la restauration des citernes de récupération des eaux doit débuter.

La somme récoltée grâce aux dons des visiteurs participera de façon très concrète à ces deux actions en faveur du développement local et durable en Haïti.

Coût de l’opération :

5 000 € pour l’achat de 5 000 plants de café
3 000 € pour la mission de suivi de l’agronome
12 000 € pour le reboisement et la culture sous couvert végétal (achat d’arbres et d’arbustes et accompagnement de la population à leur entretien)
Soit 20 000 € pour l’action de reboisement et de développement agricole en 2021

Le coût de réhabilitation des citernes est en cours d’évaluation, vous pouvez retrouver cette information sur le site des Anneaux de la Mémoire.

Pour devenir acteur de ce projet de sauvegarde du patrimoine et de l’environnement et contribuer ainsi directement à l’amélioration des conditions de vie des populations locales, il est possible de participer en faisant un don.

Toutes les informations sur l’association et sur ce projet sur www.anneauxdelamemoire.org

Haïti est un pays situé dans les Caraïbes, ancienne colonie française dont la culture de sucre, de café et de coton par des personnes mises en esclavage a fait la richesse de la France au 18e siècle. Aujourd’hui, c’est l’un des plus pauvre du monde.

À découvrir également...

Expression(s) décoloniale(s) #2

Décoloniser sa pensée, son regard, sa perception. En 2018, la première édition d’Expression(s) décoloniale(s) invitait à découvrir les objets d’ethnographie issus des institutions coloniales nantaises et à aborder l’ensemble du (...)