Château des ducs de Bretagne | Musée d’histoire de Nantes | Accueil du site
MENU
FERMER
es
en
fr
Rechercher

Recherche



fermer

Exposition

Expression(s) décoloniale(s) #2

Du 19 mai au 14 novembre 2021
Horaires
& accès
Tarifs

Décoloniser sa pensée, son regard, son imaginaire.

En 2018, la première édition d’Expression(s) décoloniale(s) invitait à découvrir les objets d’ethnographie issus des institutions coloniales nantaises et à aborder l’ensemble du parcours du musée dans une approche liée au « regard porté sur l’Autre ». Il était question de mettre en exergue « ce que ne disent pas à haute voix les collections lorsqu’elles évoquent l’Autre… mais qu’elles murmurent tout de même » et, en cela, d’engager le musée dans une démarche de « décolonisation de la pensée ». Plusieurs oeuvres de l’artiste canadien d’origine congolaise Moridja Kitenge Banza, présentées dans le parcours permanent, mettaient alors l’accent sur la force du dialogue et la complémentarité des regards, historiques et artistiques, à cette occasion. 

En mai 2021, la deuxième édition propose une nouvelle fois aux visiteurs de découvrir des approches historiques et artistiques actuelles sur la traite atlantique. En invitant un artiste majeur du Bénin, Romuald Hazoumè, et un historien ivoirien spécialisé dans les questions mémorielles de la Traite atlantique, Gildas Bi Kakou, à réagir et à interagir avec les collections permanentes, le musée d’histoire de Nantes souhaite ouvrir un espace d’échanges. 

Avec le soutien de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage.

Un regard Historique : le musée dialogue avec Gildas Bi Kakou

Dans le cadre d’Expression(s) décoloniale(s) #2, en complément de l’approche du musée sur ses objets, on peut aussi découvrir celle de l’historien ivoirien, Gildas Bi Kakou.

Il a consacré sa thèse de doctorat à la Traite ivoirienne au 18e siècle et s’attache aujourd’hui à l’étude des traces historiques, sociologiques et mémorielles de ce commerce en Côte d’Ivoire.

Les visiteurs percevront l’importance des sources orales africaines, dites traditionnistes, dans l’étude actuelle de l’histoire de la traite atlantique. En effet, ces sources, jusqu’alors peu connues et peu utilisées, permettent de mieux comprendre ce que la traite eut comme emprises et conséquences à l’échelle du continent africain. 

En salle 19, les visiteurs sont invités à laisser leurs impressions, avis, ressentis sur des questions liées à la découverte d’Expression(s) décoloniale(s) #2. 


Expression(s) décoloniale(s) #2 vu par Beaux-arts Magazine :


Le pass sanitaire est obligatoire pour accéder au musée et aux expositions à partir de 18 ans. Une preuve sanitaire valide à votre nom devra être présentée.

Dans le cadre d'Expression(s) décoloniale(s) #2

Le Château s'engage

Afin de vous accueillir au mieux et dans le respect des règles sanitaires, le Château des ducs de Bretagne adapte son offre et met en place de nouveaux outils.  Le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans, conseillé à partir de (...)

L'Habitation Dion en Haïti

Le musée d’histoire de Nantes soutient régulièrement des associations et des actions citoyennes. À l’occasion de la manifestation Expression(s) décoloniale(s) #2, il souhaite apporter son soutien au projet en Haïti de l’association nantai (...)

Romuald Hazoumè

Romuald Hazoumè est l’invité exceptionnel de cette nouvelle édition. Sollicité par le musée, il a accepté de mettre en place un parcours ponctué par ses oeuvres dans la cour du château et dans plusieurs salles du musée permanent. U (...)

Visite guidée - Exposition Romuald Hazoumè

Dans le cadre d’Expression(s) décoloniale(s) #2. La visite permet de découvrir les œuvres de Romuald Hazoumè, artiste contemporain majeur de la scène africaine, et de porter un autre regard sur le sujet de la Traite Atlantique, dans un (...)

Visite guidée sensorielle - Romuald Hazoumè

Dans le cadre d’Expression(s) décoloniale(s) #2. Accessibilité pour les déficients visuels La visite permet de découvrir les œuvres de Romuald Hazoumè, artiste contemporain majeur de la scène africaine, et de porter un autre rega (...)

Ceci n'est pas un masque

Dans le cadre d’Expression(s) décoloniale(s) #2 Après une découverte des oeuvres de Romuald Hazoumè, les enfants créent un masque portrait à la manière de cet artiste contemporain majeur de la scène africaine. Horaire : 14h30 RÉSE (...)

Conférences participatives par Célia Sauvage

Dans le cadre d’Expression(s) décoloniale(s) #2 Célia Sauvage est docteure en études cinématographiques et audiovisuelles et chargée d’enseignement à l’Université Paris Sorbonne Nouvelle. Ses recherches se spécialisent princ (...)

Sonorium invite Rocé

“Au bon ouvrier le bon outil” dit (à peu près) un vieux proverbe. Si par le passé les premières expériences d’écoutes rapologiques se sont faites par le biais d’écouteurs et autres lecteurs CD de qualités douteuses (donnant un côté (...)