INFORMATION IMPORTANTE

Suite aux mesures récemment prises au vu de la situation liée à la crise sanitaire actuelle, le port du masque est obligatoire à partir du 14 août  :

. Dans les rues du centre ville de Nantes

. Les abords de l’Erdre

. Les parvis Nord et Sud de la gare SNCF

. Les marchés

Le port du masque sera obligatoire sur l’ensemble des espaces accessibles du château : cour, remparts, musée, exposition.


Continuer vers chateaunantes.fr
Château des ducs de Bretagne | Musée d’histoire de Nantes | Accueil du site
MENU
FERMER
Rechercher

Recherche



fermer

Événement passé - Installation

MORIDJA KITENGE BANZA

28 Avril — 04 Novembre 2018

Moridja Kitenge Banza est un artiste canadien d’origine congolaise, né en 1980 à Kinshasa, République démocratique du Congo. Il est diplômé de l’Académie des beaux-arts de Kinshasa (1999) et de l’École supérieure des Beaux-Arts de Nantes Métropole (2008).

Sa pratique interroge l’histoire, la mémoire et l’identité des lieux qu’il habite, ou qu’il a habité, en lien avec la place qu’il occupe dans ceux-ci. Ses projets donnent lieu à des peintures, des installations, des photographies, des dessins ainsi que des vidéos.

En 2010, il reçoit le 1er prix de la Biennale de Dakar pour la vidéo Hymne à nous et son installation De 1848 à nos jours. Son travail a été présenté au Musée Dauphinois (France), au Museum of Contemporary Art (Roskilde, Danemark), à la Arndt Gallery et la Ngbk (Berlin, Allemagne), à la galerie de la Fondation Attijariwafa bank (Maroc), au National Arts Festival (Grahamstown, Afrique du Sud) ainsi qu’à la galerie Joyce Yahouda et BAnQ (Montréal).

Invité par le musée, dans le cadre de Expression(s) décoloniale(s), il propose trois installations dans les salles permanentes en regard avec les collections :
 

  • De 1848 à nos jours : cette œuvre est à la fois une référence au passé et une réflexion sur le présent ou l’artiste dénonce le système économique actuel, où l’échange n’est jamais équitable et relève d’un système qui, selon lui, a substitué une forme d’esclavage moderne à l’esclavage colonial.
     
  • The National Museum of Africa : Comment peut-on transmettre quelque chose, quand on n’a plus rien ? C’est cette question que pose Moridja Kitenge Banza dans cette installation, où les vitrines témoignent de l’absence.
     
  • Hymne à nous, témoigne d’un passé toujours présent, celui d’un système qui, sous couvert de défendre la liberté, l’égalité et la fraternité, asservit les hommes.
     

Inclus dans le droit d’entrée au musée d’histoire de Nantes

Expression(s) décoloniale(s) – © David Gallard/LVAN

Événement

EXPRESSION(S) DÉCOLONIALE(S) #1

Découvrir

Événements passés

À découvrir également...

NANTES ET LA COLONISATION

FIN 19E – DÉBUT 20E SIÈCLE Par Aurélie De Decker, responsable du service de la conservation du musée d’histoire de Nantes Comment justifie-t-on la colonisation à Nantes à la fin du 19e et au début du 20e siècle ? Quels sont (...)

NICOLAS DELPRAT

Dans le cadre de Expression(s) décoloniale(s)Nicolas Delprat est né à Rennes (France) en 1972. Diplômé en 1997 de l’école Nationale Supérieure des Beaux-arts de Lyon, il est aussi titulaire d’un post-diplôme international d’art à l’ (...)