Podcast - Les mémoires vives Saison 2

Cette deuxième saison du podcast Les mémoires vives, en trois épisodes, réalisée en partenariat avec Slate.fr est consacrée à l’exposition Gengis Khan. Comment les Mongols ont changé le monde et à celles et ceux qui l’ont rendue possible.

Connaissez-vous l’histoire de Gengis Khan ? Un guerrier sanguinaire, un conquérant sans limite, un empereur impitoyable… Célèbre dans le monde entier, présent dans les manuels d’histoire, il reste méconnu en France. Pourtant, cette figure mythique a construit un empire nomade qui, à son apogée, s’étendait sur plus de 20% des terres du globe. Cet empire, c’est l’Empire mongol, dont l’influence est encore trop souvent sous-estimée.

Cet automne et jusqu’au 5 mai 2024, le musée d’histoire de Nantes consacre une exposition à cet homme, à ses conquêtes, à son règne. Plus qu’un simple exercice historique, raconter l’Empire mongol en France est un véritable défi politique et diplomatique. Avec cette nouvelle saison des Mémoires vives, partez à la découverte des enjeux de cette manifestation, et plongez dans les coulisses de la fabrication d’une exposition inédite, menée par l’équipe scientifique du musée d’histoire de Nantes.

Épisode 1 – L’histoire fantasmée de Gengis Khan

Que connaissez-vous de Gengis Khan ?

Il arrive que la manière de raconter l’histoire soit dictée par des choix politiques. Ainsi, Gengis Khan a écopé d’une réputation de guerrier sanguinaire et barbare. Cette simplification est loin d’être représentative de son histoire, bien plus complexe : celle d’un empereur mongol à la tête d’un empire nomade immense.

Marie Favereau, historienne spécialiste de la Mongolie, l’une des commissaires de l’exposition témoigne du récit déformé de Gengis Khan et des nouveaux apports historiques à son sujet. Bertrand Guillet, commissaire général et directeur du musée d’histoire de Nantes et Madame l’ambassadrice de la Mongolie en France, Nyamkhuu Ulambaya se joignent à elle pour nous faire découvrir le jeune Temüjin, devenu Gengis Khan.

Épisode 2 – Raconter l’histoire, un enjeu diplomatique et politique

Une nouvelle alliance franco-mongole

En Mongolie, au XXsiècle, le nom de Gengis Khan était imprononçable et ce, jusqu’à la chute de l’Union soviétique en 1991 et la constitution d’un nouveau régime démocratique. Depuis, les historiens mongols et internationaux travaillent à une nouvelle manière de raconter cette histoire, moins politique et plus scientifique. Ce travail des historiens comme Marie Favereau a ainsi permis à la Mongolie de se réapproprier la figure de l’ancien empereur.

Autour de cette nouvelle façon de raconter l’histoire, la France et la Mongolie se retrouvent. L’exposition du musée d’histoire de Nantes est soutenue par les présidents des deux Républiques. Bertrand Guillet, son commissaire général et directeur du musée, en est le témoin; et Madame l’ambassadrice de la Mongolie en France, Nyamkhuu Ulambayar, s’en fait le relais.

Épisode 3 – Construire une exposition pour montrer l’histoire

La force des objets

En parcourant une exposition, le visiteur n’imagine pas toujours les longs mois, les années parfois, nécessaires à la négociation pour que tous ces objets soient devant ses yeux.

Pour construire l’exposition Gengis Khan. Comment les Mongols ont changé le monde, Bertrand Guillet, le commissaire général, directeur du Musée d’histoire de Nantes, a travaillé pendant des années en étroite collaboration avec Marie Favereau, historienne spécialisée de l’Empire mongol et commissaire de l’exposition. Chaque objet a été sélectionné avec soin.

Marion Bertin, docteure en anthropologie sociale, culturelle et historique, nous explique aussi comment la plupart des collections sont construites en France, et nous éclaire sur la complexité de la question de la restitution d’œuvres.

Les Mémoires vives est un podcast du Musée d’histoire de Nantes écrit par Nina Pareja, réalisé par Mona Delahais et produit par Slate Studio.